Vous allez adorer Chi, une vie de chat

A condition d’aimer les chats et de ne pas détester les mangas!

Samedi, ma collègue Christelle est venue égayer ma journée en me donnant le tome 5 de Chi. J’ai exprimé ma joie avec la retenue qu’impose un contexte de travail mais j’ai quand même suscité la curiosité de mon entourage. Et oui ! Recevoir un Chi un samedi au boulot, ça équivaut à un rayon de soleil (en plus ce jour-là, un 14 août, il pleuvait des cordes) et c’est très très appréciable.

Mais qui est Chi ? Un chaton femelle recueilli par une famille avec un enfant dans un appartement où il est interdit de posséder des animaux domestiques. Mais comme les trois membres de la famille craquent complètement pour cet adorable boule de poil abandonnée qui cherche désespérément sa maman, ils décident de la garder en évitant de la montrer.

Dans le tome 4, la famille de Chi déménage. Chi va enfin pouvoir vivre dans un appartement où les chats sont admis. Mais Chi a ses habitudes et de son point de vue de chat, on ne change pas de chez soi aussi facilement… (Chronique parue dans dimanche Ouest-France le 24 juillet)

Dans le tome 5, Chi explore son nouvel environnement. Expérimente une chatière. S’aventure à l’extérieur. Rencontre d’autres chats du quartier. Se perd mais finit par retrouver son chemin…

Ma fille Lou et moi, on est fan de Chi. Sa bouille avec ses grand yeux est tellement expressive qu’elle nous fait rire mais aussi nous attendrit. Elle est tellement mignonne que l’on est forcément content de la retrouver pour s’offrir un petit moment de détente bien agréable.

Glénat kids
Chi, une vie de chat de Konami Kanata, Glénat kids, 160 pages,10,55 €. Dès 8 ans.
Glénat Kids
Chi, une vie de chat T5 de Konami Kanata, Glénat Kids, 150 pages, 10,55 €. Dès 8 ans.

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Il était une fois Flore Vesco

Il était une fois Flore Vesco

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com