L’irrésistible Susie touche tous les cœurs

L’irrésistible Susie touche tous les cœurs

Sa malice, son accent et ses lunettes en forme de cœur ne laissent personne indifférent. Susie Morgenstern raconte sa vie dans Mes 18 exils. Et quelle vie !

Elle apparaît sur le palier de l’appartement parisien de sa fille aînée. Tout de blanc vêtu, rayonnante. « J’ai mis ma robe de mariée », précise-t-elle avec une voix malicieuse pour justifier son élégance. Débarquée la veille de Nice, Susie Morgenstern, 76 ans, a posé une nouvelle fois sa valise pour répondre présente au tourbillon médiatique suscité par Mes 18 exils (L’iconoclaste), son troisième livre « vieillesse ». Un récit autobiographique dans lequel elle se raconte avec vérité, drôlerie et autodérision.

France Inter, 28 minutes (Arte), Passage des arts (France 5)… L’écrivaine n’en revient pas. « Je n’ai jamais été invitée comme ça pour mes livres jeunesse », constate-t-elle avec une légère amertume mais surtout de l’incompréhension. « Pourquoi les télés et les radios n’invitent pas mon ami Jean-Claude Mourlevat ? s’insurge-t-elle. C’est quand même le premier écrivain français à recevoir le plus grand prix international jeunesse ! C’est un honneur pour la France ! »

Ne pas se limiter aux apparences

Ce lundi 17 mai pourtant, c’est sur elle que les projecteurs vont de nouveau se tourner. Susie enregistre dans quelques heures l’émission La Grande librairie, avec un autre ami, Daniel Pennac. « Je suis soulagée qu’il soit là. Je me sens plus légère. »

Avec Susie, l’expression « ne pas se limiter aux apparences » prend tout son sens. Sa fantaisie, sa gaieté et son franc-parler ne sont qu’une infime facette de sa personnalité, une « goutte » héritée de l’exubérance de ses deux sœurs aînées, omniprésentes dans son livre et ses propos.

Née le 18 mars 1945 à Newark, dans la banlieue de New York, la même ville que son écrivain préféré Philip Roth, la petite Susie grandit à Belleville, juste à côté, dans une famille juive et « bruyante ». Elle rencontre son futur mari, un Français mathématicien, à Jérusalem où elle part étudier une année. Elle s’installe à 22 ans avec mari et enfant à Nice, ce qui fait d’elle une exilée, au sens propre du terme et à la double nationalité, française et américaine. « Je crois que l’une des plus grandes qualités dans la vie, c’est la souplesse. L’exil, c’est la souplesse. On va ailleurs, on voit une autre façon de penser, de vivre. Même encore à mon âge, je pense avoir cette souplesse. »

Une boulimique du travail

En lisant ses 18 autres exils, Susie se révèle être également : « encore une fille ! » alors que sa famille espérait un petit dernier ; une enfant « timide » et une élève sérieuse et brillante qui endosse le rôle de l’intello de la famille « pour exister » ; une jeune fille qui se bat « encore » avec son poids ; une féministe amoureuse d’un « survivant de la Shoah » ; une mère de deux filles, sa « plus belle aventure », qui fait de son mieux mais qui commet « des erreurs » ; une professeure d’anglais heureuse de « prendre sa retraite » ; une malade qui adore les hôpitaux français ; une grand-mère qui fait « confiance » à ses petits-enfants ; une femme fatale éprise de Georges, 90 ans, avec qui elle devait se fiancer cette année « mais la Covid s’en est mêlée » ; « un cœur en exil » endeuillé par la mort de ses proches…

>>> PODCAST. Ecoutez le troisième épisode de Lire entre les lignes consacré à Touche-moi. Ce roman est paru dans la collection Ardeur (Thierry Magnier).

Mais Susie est surtout une boulimique de travail qui « maximise » chaque seconde de son temps et qui s’implique à 100 %. Quand elle ne lit pas les romans des autres en littérature adulte comme en jeunesse – « Vous avez lu D’or et d’oreillers de Flore Vesco ? C’est le plus beau livre érotique pour adolescents que je n’ai jamais lu. Chaque phrase est un bijou ! » – elle répond aux multiples sollicitations par mail et par téléphone. Par un « oui », la plupart du temps. Ou bien elle joue à la « marieuse » et provoque des rencontres, entre des gens, entre deux amies qui vont forcément « s’entendre », entre un manuscrit et un éditeur…

Dans sa tête, Susie a 14 ans

Mais ce qu’elle préfère, entre tout et depuis toujours, c’est écrire. « C’est un plaisir sensuel et physique. Quand j’étais petite, la seule façon de placer un mot dans ma famille, c’était de l’écrire. Quand j’écris, je peux m’extraire de tout. » Étonnamment, c’est par le dessin et L’alphabet en hébreu publié en 1977 qu’elle entre en littérature jeunesse. Mais l’écriture déjà là prend vite le dessus. Désormais, sa bibliographie comptabilise plus de 150 titres dont le best-seller La Sixième publié en 1985 (L’école des loisirs, 1 100 000 exemplaires vendus). Nonna Gnocchi, son dernier roman junior vient de paraître chez Thierry-Magnier et L’école des Loisirs annonce Maître Joker, la suite de Joker le 25 août.

Inspirée d’abord par ses filles et maintenant par ses quatre petits-enfants mais aussi par sa propre enfance et adolescence – « dans ma tête, j’ai 14 ans » – la star de la littérature jeunesse porte un regard profond sur les petits et grands moments de la vie qu’elle raconte sans tabou et questionne avec intelligence, fantaisie et humour. Comme dans Mes 18 exils.

Portrait paru dans dimanche Ouest-France le 20 juin 2021.

Articles similaires

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Hervé Tullet : « Chacun va pouvoir créer sa propre chorégraphie et donc sortir du livre »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Marie-Aude Murail, lauréate du Hans Christian Andersen : « Ce prix, c’est aussi à mes lectrices et à mes lecteurs que je le dois. »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Hélène Vignal : « Nous avons toutes et tous une Queen Kong en nous »

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

Alma les réunit quinze ans après Tobie Lolness

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à Livresse

Blogs autour de la littérature jeunesse

Blog Coup de Cœur Chapitre.com
Livresse a été sélectionné comme Blog Coup de Cœur par Chapitre.com